Road Book n°3

Mercredi 23 juin : Départ de la Luna à 9 heures pour Otavalo. un peu de cybercafé, déjeuner végétarien. Bus pour Cotacachi vers 15 heures. Installation à l’hotel Tierra Mia, horriblement verdâtre mais le moins cher de la ville (15 $ quand même). A part les tableaux de Guayasamìn, le plus célèbre peintre indigenista du pays, dans le hall de la « Casa de la Cultura », pas grand chose à faire à Cotacachi nommée par l’Unesco « Ville pour la paix ». Ah si, il y a des dizaines de boutiques qui vendent du cuir, en sacs, en chaussures, en vestes… pas de bol nos sacs à dos sont pleins ! Et ce proverbe otavaleño cité par le Lonely : « Mieux vaut être en prison à Otavalo que libre à Cotacachi… » Pas complètement faux…

Quelques tableaux de Guayasamìn

Jeudi 24 juin : A 8h30 départ pour la Laguna de Cuicocha en voiture. Randonnée tout autour du cratère qui abrite le lac et ses îles (Cuicocha = Lac cochon d’inde en quechua).

Autour du Lac Cochon d'Inde

D’autres photos de la Laguna de Cuicocha : ici.

Retour à Cotacachi vers 14 heures. Bus pour Ibarra vers 15 heures. Installation à l’hôtel El Ejecutivo (14 $).

Vendredi 25 juin : Rester le plus près possible d’une salle de bain… (Voir « Du désordre à l’intérieur »). Et pour se faire du bien, viande dans un resto argentin. Feux d’artifice juste au dessus de la tête, mais vraiment juste au dessus.

Vue de notre chambre à Ibarra

Samedi 26 juin : D’Ibarra à Salinas en bus dans la matinée pour prendre l’autoferro, le bus sur rail, aussi appelé « Tren de la libertad ». Attente pendant 4 heures à Salinas, ville abandonnée à la poussière. On entraîne notre espagnol en parlant avec les enfants qui traînent là. L’autoferro, enfin ! 30 km en 2 heures, dommage qu’on n’ait plus le droit de voyager sur le toit…

A l'arrière de l'autoferro

D’autres photos du Tren de la Libertad : ici.

Dimanche 27 juin : Départ d’Ibarra pour La Esperanza, 7 km plus loin. Installation à la Casa de Aïda (14 $). Autour d’un cafecito (petit café…), Aïda nous raconte l’histoire du lieu, une histoire tendance hippie ! L’endroit est charmant, et donne envie de marcher pieds nus dans l’herbe. Nous rencontrons Jonas, un jeune danois très sympa avec qui nous partagerons nos repas en papotant.

La Casa Aïda, paisible...

Lundi 28 juin : Pancakes au petit déj. Ballade sur la Loma de Cubilche, sandwiches face à la vallée. Et prendre le temps à la Casa Aïda…

Les blés de Cubilche

D’autres photos de la Esperanza et des environs : ici.

Mardi 29 juin : Pancakes à la banane et à la vanille, miam ! Bus pour Quito (2,5 $ / pers) dans un paysage vraiment très chouette, très vert, très vallonné. Une sorte de bocage normand dans les Alpes où les agaves remplacent les arbustes.

Jonas, l'une des filles d'Aïda et Antoine... l'attente du bus

Installation à l’hotel Auberge Inn à Quito (16 $), une maison suisse, sur les conseils de Mélanie et Yvan que nous avions rencontrés aux Galapagos. Bon conseil…

Mercredi 30 juin : Quito. Prendre le temps… retirer un peu d’argent, regarder le 3ème épisode de la saison 3 de True Blood, réfléchir au programme, caler Mindo pour les jours à venir, et le 1er essai Skype avec mon Papy et ma Mamy ! Réussi, ne manquait que le son…

Jeudi 1er juillet : Départ de Quito pour Mindo, à 2h30 de bus (2,5 $, station de la Ofelia) à l’ouest de Quito. Mindo, c’est encore un peu plus près du paradis… une forêt luxuriante dans une vallée superbe. Une jolie cabane en bois pour dormir à La Casa de Cecilia (12 $)… sous moustiquaire. Après midi tyrolienne dans les arbres en compagnie de Gemma, qui travaille en Colombie depuis quelques mois.

Antoine joue les mariposas (papillons...) au dessus du vide !

D’autres photos de Mindo : ici.

Publicités
Cet article, publié dans Devoirs de vacances, Equateur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Road Book n°3

  1. La dragonne dit :

    Chouette ! manque plus que la carte géolocalisée de votre périple et on atteint la perfection… Quoique mater Trueblood à Quito c’est quand même un truc de guedin !
    Je vous maile plus longuement bientôt : on a 2 billets d’avion Francia-Bolivia lalala :)

    • Rhâââ que la nouvelle est bonne. Hâte de vous lire les dragons. Et sinon oui, TB à Quito, j’avoue, on avoue, qu’on n’y aurait pas cru. Et figure-toi qu’ils ont même de splendides pubs de TB sur les bus de Quito. Oui Mdame!
      Des baisers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s