Road Book n°4

Vendredi 2 juillet : A 6 heures du matin, tout le monde sur le pont ! Observation des oiseaux aux alentours de Mindo. Un peu décevant… mais le petit déjeuner de Mindo Lindo avec vue sur les gourmands colibris rattrape le tout.

Besoin de nectar ?

Toujours en compagnie de Gemma, nous allons nous balader aux cascades de Mindo dans l’après midi. La fin de journée s’étend au Quetzal, une fabrique de chocolat…

Il est bon le chocolat de Mindo ?

… et se termine au Quetzal toujours, devant une margharita et quelques verres de Puntas (Jus de canne et eau-de-vie). Nous retrouvons également Jonas notre danois de la Casa Aïda.

Gemma et Jonas, rencontre fortuite au Quetzal !

D’autres photos de Mindo : ici.

Samedi 3 juillet : Sur nos conseils, Gemma est partie tôt ce matin pour Quito puis Otavalo. Rendez-vous ce soir à Quito? Yes. Nous profitons tranquillement d’un jardin d’orchidées et de la douceur de vivre tropicale de Mindo avant de retourner à L’Auberge Inn, à Quito.

Une orchidée de Mindo

Le soir Gemma est là ! Antoine nous prépare un délicieux dîner que nous arrosons de quelques ti’punch miel avant d’entamer une partie de poker. Enfin une vraie soirée !

Dimanche 4 juillet : La journée s’annonce tranquille, comme un dimanche. Nous voyons tristement partir Gemma, qui reprend un vol pour Bogota en début d’après midi. Hasta luego en Bogotà, guapa !

Un dimanche à l'Auberge Inn de Quito

Lundi 5 juillet : Aujourd’hui c’est décidé nous quittons Quito pour de vrai. Direction Machachi. Ok ce n’est pas loin, seulement 26 km au sud sur la panaméricaine. Les sacs déposés à l’Hacienda El Papagayo, nous voilà partis pour grimper au refuge des Ilinizas. Après 2h40 d’ascension, nous voilà à 4700 mètres, au refuge (Voir « Encore un pas »).

Le refuge de los Ilinizas... 4700 mètres

La soirée se passe fraichement en compagnie de Jorge, très sympathique barcelonais

Antoine, Jorge et Olivia dans le noir

Mardi 6 juillet : C’est ma première nuit en refuge de montagne. La respiration s’accélère, le corps se déshydrate vite, l’air est humide et glacé… mais nos duvets sont un vrai refuge chaleureux. Pas de mal de tête, pas de vertige, pas de nausée. Dehors il y a du soleil pour nous saluer…. brièvement. A peine partis pour tenter l’ascension de l’Iliniza Nord (5130 m) les nuages nous envahissent. Doutant un peu du chemin à emprunter dans la roche, nous n’irons pas jusqu’en haut, mais la balade est vraiment chouette, et l’important pour nous est avant tout l’acclimatation. Objectif atteint ! … et cette renarde….

A l'attaque !

En compagnie de Jorge nous redescendons ensuite au bas de nos premières montagnes pour regagner le Papagayo.

D’autres photos des Ilinizas : ici.

Mercredi 7 juillet : Ce matin nous allons à Machachi, à une dizaine de km. Nous avons besoin de faire quelques courses d’alimentation car demain matin nous partons pour le refuge du Cotopaxi. Nous allons y passer un nuit et une journée afin de poursuivre notre acclimatation avant de tenter son ascension (5897 mètres) dans la nuit de vendredi à samedi.

L’Espagne va en finale !

Jeudi 8 juillet : Il est 10h, on ne va pas tarder à aller essayer notre équipement d’andinistes. Nos sacs à dos sont prêts. Cette nuit on dort au refuge du Cotopaxi… on vous racontera !

Publicités
Cet article, publié dans Devoirs de vacances, Equateur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s