Journal de Malo, 3 juillet 2010

Les aventures de Marco & Malo – épisode n°8 (épisode précédent)

« Je suis trop sensible. Qu’est-ce qui m’a pris de sauver ce drôle d’oiseau perché sur sa branche? J’ai pas assez de problèmes comme ça? Remarque ce caneton m’a été bien utile. Je ne pensais pas pénétrer aussi facilement en terrain ennemi. Et sans son « aide » j’y serais surement pas arrivé.

Ben ouais…. À peine arrivé sur place, une alarme. <Merde> que j’me suis dit. J’me suis fait avoir comme un bleu.

Et alors que j’allais faire demi-tour fissa, une troupe de fous est passée en trombe. Planqué, ils ne m’ont pas vu. Mais que cherchaient-ils ? Ni une ni deux j’ai profité de l’aubaine. La suite a été un jeu d’enfant. J’ai rejoint leur QG, un drôle de nid avec embarcadère, caméras et tout le toutim. C’est là qu’ils chargent les tortues, j’ai pensé. C’est là que maman a dû passer. J’étais fou. En m’approchant des deux gardes fous, j’ai pu en savoir un peu plus. Leur dernière livraison était partie la veille. Direction Guayaquil. J’avais un indice mais ça ne suffisait pas. C’est là que tout a commencé à merder. D’abord j’me suis fait repérer furetant dans un des bureaux. Tant pis pour eux. J’leur ai volé dans les plumes. Ensuite une nouvelle alarme, ça c’était pour moi, y a pas à douter. Mes clics et des claques -encore- puis fuite en règle et là… lui.

Il était là... perdu sur sa branche... Marco qu'il s'appelle...

Accroché à son arbre il priait. Oui, il priait. Marco qu’il s’appelle. À ses pieds, deux fous qui le gardaient et tentaient de lui faire dire où était son complice. Le pauvre ne captait rien. Moi si. Faut croire qu’il me reste du cœur. J’aurais pu le laisser là, à la merci de ces fous dingues, mais il était sur ma route, et eux aussi. Couic. Et une espèce en voie d’extinction de plus. J’ai pris l’autre par le colbac et j’l’ai sorti de là. Et maintenant le voilà qui me gonfle à vouloir porter plainte. Doit manquer de lumière à l’étage celui-là.

Va falloir s’en débarrasser, et foncer à Guayaquil. »

Publicités
Cet article a été publié dans MarcoMalo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Journal de Malo, 3 juillet 2010

  1. Ping : EPISODE SUIVANT : Marco se fait un copain de vacances

  2. Gérard dit :

    ça, c’est une histoire de canard …………….. « Enchaîné » (mais sait-il lire?), et l’autre là, à te regarder d’un air de super canard avec son Tarrin (Fabrice) ! non mais hein !!!

  3. Mel dit :

    When Malo meets Marco !
    Comme dirait l’autre, ça se corse…
    Great. Suspense haletant. On attend la version du volatile.

  4. Jacques dit :

    Pauvres bêtes!!!!

  5. Thomas dit :

    Aaah, je vois que les enfants reprennent de la plume de la bête, c’est bon ça !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s