Road Book n°15

Lundi 25 octobre : 5h du mat’ Plaza de Armas. Pas bien réveillés, Aurelio nous guide dans les rues de Cuzco jusqu’à la station d’où partent les voitures pour la province d’Abancay où nous attend la découverte du site de Choquequirao. Nous nous entassons à quatre à l’arrière et tentons de retrouver un peu de sommeil avant d’arriver à Curahuasi, première étape : petit déjeuner ! Puis c’est reparti en direction de Cachora, point de départ de notre rando. A Cachora nous nous rendons chez Mariano qui sera notre « arriero » (muletier) pour les 4 jours. Sur ses conseils nous partons avec deux mules, pour porter les sacs, et un petit cheval qui pourra dépanner en cas de grosse fatigue. Vers 11 heures nous sommes prêts et prenons la route.

Cachora, sur le départ...

Arrêt déjeuner vers 13 heures au mirador de Capuliyoc. Jusqu’ici le chemin était plat mais nous entrons désormais dans la gorge de l’Apurimac, « le dieu qui crie » en quechua, et nous commençons à descendre.

Mirador de Capuliyoc, entrée du canyon de l'Apurimac

Arrivée au campement Chiquisaca vers 16h30, où nous installons les tentes et demandons à la famille qui vit ici de nous préparer un repas pour le soir.

Campement de Chiquisaca

Mardi 26 octobre : Départ à 5h30. La première demie-heure nous descendons jusqu’au fleuve. Le pont passé, il s’agit ensuite de monter sur un dénivelé de 1500 mètres jusqu’au campement de Marampata situé à 2850 mètres d’altitude et qui sera notre point de départ pour la visite de Choquequirao. Nous y arrivons à 9h30 (bon rythme mais rude) après avoir fait une pause « Cambrai », un alcool léger de canne qui s’apparente à du cidre en moins pétillant et qui nous redonne un peu d’énergie pour cette montée.

Vue de Marampata

Juste après avoir installé les tentes pour le soir, la pluie se met à tomber… pourvu que ça se lève d’ici cet après midi que nous puissions visiter le site. 14 heures, la pluie cesse enfin nous partons pour Choquequirao situé à 4 km de là, 4 km de « plat » comme nous dit Aurelio… de plat péruvien ! (entendre que le point de départ et le point d’arrivée sont quasi à la même altitude, mais entre les deux, ça varie, et parfois beaucoup !). Que dire… absolument magique et fascinant.

Choquequirao dans les nuages

Le soir, nous sommes une petite dizaine autour de la table. A notre petit groupe s’ajoute le petit groupe de Florian, Dana, Marisol et leur guide. C’est un peu la fête. Mariano et Aurelio ont décidé de nous faire goûter à tous les alcools de la région : cambrai, anisado, alcool de canne…

Mercredi 27 octobre : Grasse matinée ! Nous retournons au campement de Chuquisaca, quasi que de la descente ! Éprouvant malgré tout pour les hanches et les genoux… sauf pour Antoine qui aime descendre…en courant. Conquis par le cambrai nous dévalisons les stocks de Santa Rosa Alta, c’est les mules qui ne sont pas contentes !

Une fois le fleuve traversée, la brève montée jusqu’à Chuquisaca nous semble interminablement laborieuse, il faut croire qu’on en a plein les pattes ! Mais surtout et contrairement à hier le soleil est franchement de la partie.

Nous arrivons vers midi, et après une douche salvatrice installons les tentes. L’après midi s’écoule admirablement, entre tarot et partie de foot.

Un foot pour se dégourdir les jambes ?

Jeudi 28 octobre : Dernier jour. Départ 5h15. C’est reparti pour monter ! Une petite vingtaine de kilomètres nous séparent de Cachora. A 8 heures nous avons fini la grimpette et arrivons au mirador de Capuliyoc après 800 petits mètres de dénivelé. Des condors s’invitent à la fête !

El condor pasa

Nous sommes de retour chez Mariano vers 11 heures. Sa femme nous prépare du « cui » pour le déjeuner…. nos amis les cochons d’inde vus d’une toute autre manière ! Et bien c’est très bon, enfin c’est surtout très bien cuisiné !

Mi cui et patates. Fais un sourire à la dame !

Vient l’heure des adieux, après ces quatre jours merveilleux nous quittons Cachora. Avant de rentrer à Cuzco, Aurelio nous a prévu deux escales. La première à Curahuasi, dans la boutique de son beau-frère afin de compléter la dégustation du séjour… et de goûter la Chicha (alcool de maïs léger) à la bière brune ! Nous concluons ainsi cette « route de l’alcool » comme nous avons rebaptisé cette rando… La deuxième escale, ce sont les eaux thermales de Cconoc. Je délasse mes muscles fatigués tout en arbitrant un combat aquatique acharné : Aurelio et Simon (winner) vs Antoine et Mathieu.

7h de voitures plus tard, plus entassés et mal installés que jamais nous arrivons enfin à Cuzco.

D’autres photos de la rando de Choquequirao : ici, et des détails par là : Choquequirao, la cité dans les nuages.

Vendredi 29 octobre : Un peu marre de l’hôtel Samanapata… nous changeons pour l’hostal El Arcano, dans la même rue, plus ensoleillé et beaucoup moins bruyant (40 soles avec le wifi et la cuisine).

Le toit véranda de l'Arcano

Le midi nous retrouvons Simon et Mathieu pour déjeuner. Nous voilà à poser pour la photo d’El Fruto Prohibido (« Le fruit défendu »), une sorte de petit bar tranquille récemment ouvert par Fernando et Soraya rue Carmen Alto.

Le soir nous retrouvons Florian rencontré à Choquequirao et nous dînons tous les cinq au relativement chic Granja Heidi, où avouons-le on mange délicieusement bien.

Dîner "chic" à Granja Heidi

Samedi 30 octobre : Antoine rencontre Natacha, une amie de Ben, dans le cadre de son projet de portraits de français expatriés. Natacha originaire du Limousin et initialement ingénieur agronome, vit au Pérou depuis 7 ans et est depuis 2 ans créatrice de mode à Cuzco. Les filles si vous voulez des manteaux originaux pour l’hiver, je vous conseille d’aller faire un tour sur son site : Llimpi Wayra.

Le soir nous prenons un dernier apéro avec Simon, Mathieu et Florian puis partons assister au défilé de mode Hilo au Frogs, afin de rester dans la thématique « création », et de recroiser Natacha. La musique est sympa, le défilé a la pêche mais les yeux s’attardent finalement plus sur le déhanché des « mannequins » que sur les robes présentées.

Défilé Hilo

Un déluge s’abat sur le ciel de Cuzco et n’épargne pas le défilé qui se termine les pieds dans l’eau.

Hilo les pieds dans l'eau

D’autres photos du défilé Hilo : ici.

Dimanche 31 octobre : Natacha nous a invités chez elle pour le petit déjeuner. Nous voilà refaisant le monde en embrassant la ville d’un seul regard.

Terrasse sur San Blas

L’après midi nous rencontrons Grégory, le frère de Ben. Lui vit et travaille au Pérou depuis 5 ans. Il nous raconte son parcours.

Lundi 1er novembre : Avant la séance photo prévue avec Natacha à la boutique récemment ouverte avec deux de ses amies, nous allons faire un tour au cimetière. C’est la Toussaint et il est bondé. Chaque famille vient visiter ses morts. Le cimetière est plein de vie, on mange, on rit, on joue de la musique, on rénove, on arrange.

Cimetière de Cuzco, la Toussaint en musique

D’autres photos de Cuzco : ici.

Nous nous dirigeons ensuite vers Manzanilla, la boutique, en compagnie de Natacha pour la séance photo.

Séance photo avec Natacha

Le départ pour La Paz, c’est ce soir. La journée s’achève au Fruto Prohibido en compagnie de Soraya et Fernando qui nous font goûter le Lukuma un fruit amazonien très particulier apprécié pour faire des glaces.

Soraya et Fernando - El Fruto Prohibido

A 22 heures nous sommes dans le bus pour La Paz (Compagnie Litoral, semi-cama, 50 soles par personne)… qui sent l’ammoniaque à plein nez. Bonne nuit !

Publicités
Cet article, publié dans Devoirs de vacances, Pérou, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Road Book n°15

  1. guillaume vallvé dit :

    Actuellement je lis un récit de José Maria Arguedas intitulé : les fleuves profonds. L’histoire se déroule en grande partie a Abancay et dans la vallée de l’apurimac… merci pour les photos.

  2. Jacques dit :

    Bonjour,
    je vous envie pour les superbes paysages mais bizarrement pas pour les cochons d’inde dans l’assiette.
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s