Marco se fait un copain de vacances

Les aventures de Marco & Malo – épisode n°9 (épisode précédent)

Marco s’éveille. Dans un brouillard artificiel. « Où suis-je ? Pourquoi cette migraine d’enfer. (….) C’est quoi cette chambre? Ho bon dieu ma tête » lâche-t-il avant de sombrer dans un sommeil plus profond.

(…)

Deux heures plus tard, Marco émerge difficilement.

« – Homondieu. ça y est. Je les revois. Ces drôles d’oiseaux, ces tortures. Et leur sang éparpillé par cette drôle de tortue. Il m’a pris avec lui. J’étais soulagé. Libre ! Enfin ! Et puis voilà qu’il ne veut pas porter plainte ! Mais moi je veux ! Et qu’on me rembourse aussi. Il me reste dix jours de vacances et tout n’a été qu’échec, mal de mer et souffrances. Qu’est-ce que je fais là bondieu, dans cette chambre pourrie ?

– Ayé t’es réveillé ? »

"Il était là assis en lisant un journal"

Il était là. En face de moi, lisant un journal, l’air passablement énervé. Mondieu, sur quel psychopathe suis-je encore tombé. « Je ne pense pas vous avoir remercié, monsieur. Je vous remercie de m’avoir sauvé de ce drôle de malentendu. Je vais de ce pas me plaindre à la maréchaussée locale si vous avez l’obligeance de m’indiquer leur bureau.

– T’as toujours rien compris hein ?

– Mais compris quoi ?

– T’es en Amérique du sud mon pote. Présentement à Guayaquil.

– A Guayaquil !!! Mais Je ne comprends pas. Je pensais…

– ME COUPE PAS LA PAROLE MON MAGRET

(…)

– De Deux choses l’une : deux choses. Et après on causera vacances. D’abord quand j’cause, t’ouvres en grand pour pas qu’ j’ai à répéter. Moi les mots ça m’fatigue et j’ai pas le moral à m’endormir sur la viande chaude. De deux, ya les méchants et les gentils dans toute bonne histoire. Eux, ceux qui t’ont torturé avant que moi je te sorte du beau trou qu’ils t’avaient creusé, ce sont les méchants. Et moi, le héros que tu devrais arrêter d’ennuyer. Pas de bol, je suis aussi un méchant. Ce qui fait de toi le gentil et moi, les gentils, je les trouve mous, caquetants, et j’en fais du pâté. Du pâté ! S’ils m’embêtent, ça va de soi. Je tue pas gratis. Tu comprends? Ho ! Tu comprends ? (…) Putain… c’est pas vrai. Il s’est évanoui mon Magret. »

Publicités
Cet article a été publié dans MarcoMalo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Marco se fait un copain de vacances

  1. Ping : EPISODE SUIVANT : Marco et Malo, les deux font la paire

  2. Gérard dit :

    Il y a deux magrets sur un canard ! hein Marco
    Et comment va Malo ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s