Marco & Malo, d’étranges retrouvailles…

Les aventures de Marco & Malo – épisode n°17 – (épisode précédent)

Marco : – Ça sent le piège…

Malo : – Ben ouais je sais mon Magret. A plein nez même. Y aurait eu des panneaux « Ici se trouve la salope qui détient ta mère », ça aurait été pareil, mais on n’a pas le choix.

Je suppose que non, mais quand même, on devrait pas prévenir les autorités locales ? Et me frappe pas hein ! c’est pas une si mauvaise idée… sous un faux prétexte pour foutre le bordel quoi.

(Malo) J’ai souri. Il y a peu, je l’aurais étranglé. L’idée n’était pas mauvaise. J’y avais même pensé : faire exploser la poudrière d’un côté avec des flics envoyés pour un prétexte bidon, et nous, de l’autre côté, pour ramasser les miettes. Mais non. J’ai ma fierté, mal placée comme disait maman, mais tant pis. Cette affaire devait se résoudre en famille. Y avait moi, Marco, et cette AmaniteQueen. Aussi barjot que sa frangine soit, mais redoutable. L’heure était venue, les indices, un peu gros, posés sur notre chemin nous avait amené là. Une usine désaffectée. Pas un bruit en apparence mais des défilés louches, nous avait-on dit. Y allait avoir du grabuge…

On… On entre ?

Vas-y mon canard après toi…

YAAAAAAAA !

(Ça commençait fort. Un drôle de gus enrubanné de partout avait surgi de nulle part. Là il empoignait Marco et envisageait de le découper en tranches.)

Marco aux prises avec un drôle de gus...

YAAAAAAAA !!

(L’avait pas l’air frais l’engin, mais… Nom de dieu, j’avais des restes d’hallucinations ou bien ?? Le bourreau qui faisait valser le canard dans tous les coins, c’était… Sergi ! Mon vieux pote, l’ex de Zezabelle. Tout allait pouvoir s’arranger.)

– Sergi ma poule  : IGUALEPA ! (C’était du guarani, ça voulait dire « nous sommes pareils ». C’était un vieux code à nous…)

Gni ? YAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!

Heu attends, c’est moi… Malo. C’est Malo j’te dis !

(…)

C’est gentil de m’avoir sauvé la mise Malo, j’ai bien cru que j’allais y passer.

On fera les comptes plus tard Marco. J’ai la tête en vrac…

(Sergi… ce vieux pote avait lâché du lest. Déglingué et drogué, il avait au fil des ans, servi d’exécutant pour cette Queen. Il avait été conditionné et n’avait qu’une idée en tête, m’avaler tout cru. J’avais morflé, mais à force de suppliques, et aussi grâce à Malo qu’avait étudié par correspondance la psychologie : un grand coup de balai sur la tronche de mon presque assassin et tout était rentré dans le désordre. Sergi s’était réveillé, calmé d’un coup.)

Faut fuir les gars. Ça va exploser de partout et les flics du coin vont rappliquer. Ils sont aux bottes d’AmanitePhaloïde, faut pas rester là.

(Alors on avait fui, Sergi déguisé en général à la retraite nous avait fait passer sans encombre. Et il connaissait la vraie planque d’Amanite. La nuit n’était pas finie…)

Sergi nous avait sauvé la mise, le temps de la fuite.

Publicités
Cet article a été publié dans MarcoMalo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Marco & Malo, d’étranges retrouvailles…

  1. Ping : Episode suivant : Marco & Malo, Apothéose

  2. Ping : Marco et Malo | Aquesta és la SEGONA OPCIÓ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s